819 243-2117

Dans notre société qui carbure à l’adrénaline, aux projets, aux défis de toutes sortes il est très facile de perdre son équilibre. Si l’adrénaline nous fait vivre d’intenses émotions, notre corps physique et mental a besoin qu’on lui accorde un temps de repos pour qu’il retrouve cet équilibre.

Cela semble évident, mais pourtant, dans nos vies bien remplies, s’octroyer un moment de calme, un moment de récupération n’est pas une routine établie par tout le monde.

Si vous aviez l’occasion de voir votre vie de tous les jours sur un tachogramme, une représentation graphique de votre variabilité cardiaque (Heart Rate Variation, HRV), vous verriez un tracé chaotique qui représente les accélérations et ralentissements de votre cœur qui cherche continuellement à s’adapter à vos pensées, vos perceptions, vos émotions, vos sentiments.

Cette activité du cœur peut se comparer à la conduite automobile : il y a l’accélérateur et il y a la pédale des freins, ce qui correspond à notre système nerveux sympathique (accélérateur) et parasympathique (frein). Pour s’adapter à la route, nous avons besoin des deux !Lorsque l’on entre en cohérence cardiaque, c’est comme si on déconnectait le système nerveux de l’environnement (préoccupations, soucis…), le temps de permettre au cœur et au cerveau de retrouver leur équilibre tel que le démontre le tracé ci-dessous :

Les effets sur la santé physique (meilleure tension artérielle, augmentation du système immunitaire, meilleur sommeil…) ou mentale (meilleures relations interpersonnelles, meilleure concentration et mémorisation …) sont à ce jour démontrés scientifiquement. 

Comment faire pour produire cet équilibre ?

Par la respiration. Mais pas n’importe laquelle ! Celle que je propose est la résonance cardiaque ce qui signifie une synchronisation entre la fréquence respiratoire  et la fréquence cardiaque qui produit de la cohérence cardiaque.

L’approche est extraordinairement simple, facile à pratiquer d’autant plus qu’il y a moult logiciels * pour nous y aider. C’est vrai qu’elle est simple, mais… elle ne nous sert que si nous la pratiquons régulièrement !

C’est exactement comme les repas. Nous avons besoin de manger tous les jours car nous ne pouvons pas faire le plein de nourriture le lundi et vivre toute la semaine sur les réserves n’est-ce pas ?

En pratiquant la résonance cardiaque une quinzaine de minutes tous les jours, on crée une empreinte, un endroit neutre qui nous permet de prendre la vie avec recul :

Voici le protocole à observer :

Pour commencer, acceptez de mettre toute préoccupation de côté pour quelques minutes. Acceptez que vos soucis peuvent attendre un peu, le temps nécessaire au cœur et au cerveau de retrouver leur équilibre, leur intimité.

  1. Prenez deux respirations lentes et profondes.

  2. Focalisez votre attention sur la région du cœur ou sur votre ventre en inspirant tranquillement sur cinq secondes : 1-2-3-4-5

  3. Prenez le temps de ressentir votre expiration sur cinq secondes : 1-2-3-4-5

  4. Prenez conscience du plaisir de respirer, du confort que vous parvenez à obtenir simplement en inspirant et en expirant.

Afin de favoriser la mise en place d’une pratique régulière de résonance cardiaque, je vous suggère de choisir la routine qui vous convient le mieux parmi les suivantes :

  • 15 minutes le matin au lever avant de partir leur journée

  • 3 fois 5 minutes (avant les repas)

  • 2 fois 10 minutes (matin et vers 16h00)

Pour conclure, un cadeau : Cinq minutes de résonance cardiaque = cinq heures de dé-stress. En effet, les recherches en neurobiologie démontrent que lorsqu’une pratique quotidienne de cohérence cardiaque est installée, le cœur et le cerveau sont en harmonie pour face aux situations de la vie. C’est donc une excellente solution pour partir ou repartir du bon pied durant toute la journée !

*Logiciels de résonance cardiaque :

-Iphone : RespiRelax

– Androïd: macoherencecardiaque

À lire:

– Cohérence cardiaque 365, Dr David O’Hare

– Cohérence cardiaque, nouvelles techniques pour faire face au stress, Dr Charly Cungi, Claude Deglon