819 243-2117

« La vie est belle » est un titre de livre et de film, mais souvent elle est loin d’être un long fleuve tranquille. Pour la plupart d’entre nous, la vie nous met en face de défis dont on se passerait volontiers au premier abord.

Qui choisit de son plein gré la maladie, la faillite, un climat de travail malsain, un voisin détestable comme source de croissance personnelle ?

Le but de ma chronique est de vous offrir un angle de vision propice à vous élever au-delà des faits douloureux ou énergétivores et de trouver du plaisir à vivre votre vie malgré vos obstacles.

Être heureux, dans la joie quand les événements répondent à de grands idéaux tels que l’amour, le succès financier, la reconnaissance sociale, c’est accessible, jouissif.

Mais comment éviter le ressentiment, le repli sur soi ou le sentiment d’injustice (états de victime) quand tout va de travers autour de soi ?

Tout d’abord, je vous propose de prendre conscience de votre état de jugement intérieur face à la situation, de le suspendre pour un moment et de vous montrer ouvert d’esprit.

Puis, à l’aide de votre imagination, dans un espace de non-jugement, permettez-vous de croire pour quelques instants que la vie ne veut que votre bien. Pour quelques instants, permettez-vous de croire que les circonstances actuelles sont là pour vous aider à mieux vous connaître, à vous dévoiler des talents que vous ne savez même pas posséder.Dans cet espace – source de sagesse intérieure -, posez-vous la question suivante : « Et si j’utilisais ces expériences pour me transformer et faire de moi une meilleure personne encore ? »

Apprendre à suivre le courant, à voir l’obstacle comme un allié peut être contre-intuitif ou pour le moins déstabilisant au début. Cependant, plus la personne avance dans l’acceptation de ce qui est, plus elle est en mesure de dépasser les limites que son éducation lui a imposées ou des limites qu’elle s’est créée elle-même.

Par ailleurs, la vie est beaucoup plus mystérieuse que de se rendre du point A au point B. Si à partir de vos cinq sens, vous percevez le monde matériel dans lequel vous évoluez, c’est à partir de votre sixième sens – votre intuition – que vous êtes relié à un monde plus complexe mais non moins réel.

Lorsqu’un événement pénible surgit dans votre vie, il est essentiel de vous souvenir qu’il  réside à l’intérieur de vous une force qui désire votre réussite.

En vous connectant à cette force intérieure, vous vous faites confiance et vous faites confiance au processus. Vous souffrez moins. L’énergie qui entoure votre expérience change et l’air devient un peu plus respirable. Vous avez de nouveau accès à votre équilibre. Vous arrivez mieux à nommer vos besoins, à vous poser de bonnes questions, à demander à votre entourage le soutien approprié. Votre attitude positive encourage les autres à vous offrir le meilleur d’eux-mêmes. Vous devenez source d’inspiration.

En adoptant cette attitude pro-active, vous créez un cercle vertueux. Vous créez une énergie propice à ce que les choses bougent positivement autour de vous. « Aide-toi est le ciel t’aidera » dit le proverbe. Ce ciel est à l’intérieur de vous et vous y avez accès en tout temps. Quand les événements vous paraissent insurmontables, injustes ou que vous avez peur, prenez le temps de vous arrêter, de vous reconnecter et demandez à votre source intérieure de sagesse de vous aider.

Dédier une vingtaine de minutes par jour à se recueillir permet de développer l’amour de soi. Et ressentir l’amour de soi revient à dire que la vie est belle.